Réussir sa vie

Je voudrais bien réussir ma vie. Cette petite phrase tournait en boucle dans sa tête pendant qu’il marchait sur le chemin poussiéreux qui conduisait en haut de la falaise. Au loin, le phare éclairait la baie et tel un soleil étoilé, sa lumière révélait par intermittence les arbres de chaque coté de lui. L’air était doux malgré l’heure tardive et bruissait du son d’insectes nocturnes. De temps à autre, des feuilles se froissaient à coté de lui, indiquant le passage d’un petit animal. Toute une vie se tenait là, discrète mais grouillante, et l’accompagnait sur ce qu’il vivait comme son dernier chemin. Il marche seul vers une mort précoce . Tout le monde viendra voir comme il était petit. Les phrases tournaient sans arrêt dans sa tête et dans son esprit enfiévré. Il se sentait totalement perdu. Malheureux comme les pierres, et pourtant plein d’une énergie qui le torturait et ne le laissait jamais tranquille. La mort précoce, réussir ma vie, le soleil étoilé. La mort précoce, la mort, la mort. Au détour du chemin, il vit le banc et une immense lassitude lui imposa d’y faire halte. Assis sur les planches patinées de lichen et de temps, il se remémora sa première amoureuse à qui il donnait rendez vous à cet endroit. Les commentaires amusés de sa famille sur les bancs publics, commentaires qu’il ne comprenait alors pas, lui revinrent en mémoire, telle une caresse. Il sentit sa gorge se nouer et comme un flot irrépressible, une émotion qui lui avait fait défaut tout ces derniers temps, s’empara de lui. Il comprit qu’il allait pleurer et s’abandonna sans retenue à ses larmes, à gros hoquets. Il avait mal d’une manière presque intolérable, mais aussi joyeuse. Le sel de ses larmes avait le goût de la vie qu’il avait cru perdre à tout jamais. Il se coucha dans les bruyères pour respirer et se réchauffer à la chaleur de la petite flamme qui scintillait de nouveau en lui. Tout à l’heure, il irait nager.

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Réussir sa vie

  1. Emmanuelle P dit :

    Magnifique et très émouvant.

  2. Aliette S dit :

    Je dis comme Emmanuelle, poignant et délivrant, comme ces larmes enfin versées..
    Aliette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.