Dans le chalet au fond des bois

Au bout du chemin qui s’enfonce dans la forêt se trouve un chalet. Là-bas dans le chalet de bois, tout semble calme et serein. Rien ne semble pouvoir briser la tranquillité de ce lieu. Même le chant des mésanges semble assourdi.

Pour Pierre, les vacances dans le chalet au fond des bois sont magiques. Là-bas, il passe de longues journées d’été à dos de poney. Du lever au coucher du soleil, il trotte et marche autour du lac au rythme de sa monture. Il goûte les rares fraises des bois, les cerises et les mures qu’il cueille en chemin.

L’hiver, le chalet au fond des bois se transforme en igloo. Là-bas, Pierre adore observer les étoiles par la lucarne de sa chambre. Et ce qu’il préfère par-dessus tout c’est les jours de neige, entrouvrir la fenêtre, faire entrer la brise glaciale et laisser fondre des flocons sur sa langue.

Là-bas au printemps le rugissement de la ville et des innombrables voitures cède la place au bourdonnement des abeilles et au piaillement des oisillons. Pierre a même eu l’idée d’écouter les bourgeons éclore, allongé, dans une clairière verdoyante aux prochaines vacances.

Tout ce qui se passe là-bas, dans le chalet au fond des bois, Pierre le garde précieusement pour lui. A Paris, ici, ses copains de classe ne comprendraient pas.

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.