Randonnée sous la neige et toasts gourmands

Il était une fois, un petit garçon nommé Sacha. Il adorait skier dans la montagne, slalomer entre les obstacles, souffler sur les flocons et les faire s’envoler du toit de son chalet. Quand des inconnus le voyaient surgir de nulle-part en mangeant une cerise, ils ne pouvaient s’empêcher de sourire. Il excellait à toutes sortes d’acrobaties, il sautait, virevoltait, voltigeait et parfois s’écrasait par terre dans la poudreuse. Il se remettait vite en route, prétendant que la chute était intentionnelle et faisait partie du spectacle !

Les chalets du village étaient construits en bois et en verre. Un architecte rêveur avait conçu des chambres qui ressemblaient à des igloos, avec un dôme de verre pour admirer le ciel étoilé. Les autres pièces étaient en bois avec de solides poutres en bois massif.

A part sa chambre, la pièce préférée de Sacha était la cuisine. Il adorait dévorer une grande assiette couverte de toasts, de saumon fumé, de crèpes et de confiture de framboises. Il en raffolait !

Quand la météo ne lui permettait pas de virevolter tel un flocon de neige dans la nature sauvage, Sacha aimait sculpter le bois. Il fabriquait pour sa petite sœur toutes sortes de jouets. Les deux réalisations dont il était le plus fier étaient un jeu d’échecs reprenant les personnages d’Alice aux Pays des Merveilles ainsi qu’un magnifique petit train des neiges qu’il gardait sur sa table de chevet.

Ce soir encore les flocons tombaient en rafale. Sacha se préparait pour aller skier quand la tempête avait débuté. Il avait eu la bonne idée de faire un petit somme dans le chalet avant de partir en randonnée. Cette nuit, le sommeil n’était pas venu. La neige rugissait et l’empêchait de compter les étoiles pour s’endormir comme à son habitude. Quand le jour s’était levé, la tempête s’était calmée et la forêt était ensevelie sous 1 mètre de neige. Sacha et ses amis avaient l’habitude de s’y rendre à poney et d’y faire la course. Au-delà de la forêt se trouvait la ferme des Neiges où été comme hiver les fermiers accueillaient les bras pleins de friandises la bande d’enfants bruyants qui s’annonçait à des lieux à la ronde par leurs éclats de rires.

Pendant que ses parents déblayaient la neige accumulée sur le toit de leur maison, mi-chalet mi-igloo – toit qui nous le rappelons était en verre pour compter les étoiles chaque nuit –  Sacha prenait un succulent petit-déjeuner avec saumon fumé et blinis.

 

 

Ce contenu a été publié dans Atelier Parent-Enfant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.