La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa

Une belle promenade dans la petite ville de Kamakura, à quelques kilomètres par le bord de mer de Tokyo. Entre amitiés, traditions japonaises, calligraphie et écritures, un joli voyage au pays du Soleil Levant et des émotions universelles.

Ce contenu a été publié dans Livres aimés. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa

  1. Marie Jo dit :

    C’est effectivement un univers tout en délicatesse et raffinement. On ne s’en lasse pas. Alors, si vous avez aimé, vous pouvez lire la suite, « La République du Bonheur »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.