Gare au Gorille !

Gare au Gorille
A la King-Kong Théorie
Gare à celui qui bombe le torse
Gare à celui qui broie votre écorce
Gare à la bête dévoreuse d’empathie
Gare à celui qui de coups vous assourdit
Gare à ses grandes mâchoires
Gare à ses humeurs noires
Gare aux cailloux jetés,
Pour mieux vous faire tomber
Gare à l’Homo Gorille,
Mais pas encore Sapiens
Gare au gorille qui méprise les guenons
Gare au gorille, au luron de Brassens
Gare au gorille, gare au con, dira-t-on
Gardez-vous bien, Mesdames
De ces rencontres hasardeuses
Protégez-vous contre les charmes
De ces vieilles âmes boiteuses
Beau et puissant, en apparence
Gare au Gorille, prudence, méfiance !
Gare à la jungle, à ses tropismes
Gare à Jane Fonda et à son « gorillisme » !
Gare aux singeries et aux grimaces
Toujours, face au gorille
Sachez garder la face
Gare au Machistador, gare aux griffures
Gare au primate lâché dans la nature
Gare à l’omnivore, au velu rabougri,
Gare à vous, si Gorille,
Pour femelle vous choisit.
Car le Gorille vorace voudra vous manger crue,
A moins qu’il vous oublie et change de menu.

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.