La sagesse du chat

Jean avait 15 ans.
Âge ingrat de l’adolescence ; c’est souvent ce que l’on dit !
Comme souvent à l’adolescence, il faisait des colères ; il était en colère contre tout, contre rien.
Je me souviens d’un soir ; nous étions dans le salon. Jean était assis sur le canapé ; Blanco, son chat, était allongé au dessus de lui, sur la tête du canapé.
Je ne sais plus de quoi nous parlions, mais le sujet devint rapidement conflictuel.
Blanco observait la scène, calmement, avec cette tranquillité qui est propre aux chats.
Soudain, Jean se mit en colère, il hurlait et s’agitait. Et là, Blanco se releva, et toujours avec tranquillité, mais fermeté, lui tapota la tête de sa patte; comme si son chat lui disait : « Mais enfin, calme toi! »
La colère de Jean s’apaisa.
Nous restions sans voix face au geste de Blanco, face à l’intelligence de son geste. Par son geste, elle renvoyait Jean face à sa colère, au pourquoi de cette colère.
Un lien très fort unissait ces deux-là, c’était évident.

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.