La vie moderne

 

De notre correspondant à Mo les bains, 12 avril 2022

Mordi dernier à 23h32, une mobylette lancée à vive allure a percuté le mobilhome de Mona Modesta, résidente bien connue du camping municipal de Mo les bains, originaire du Mozambique. Réveillée par le choc, Mme Modesta a fait irruption dans l’allée en nuisette mauve et sans lui laisser le temps de placer un mot, a saisi par le col le motard, un morveux qui puait le mojito. Elle a l’a remis sur ses deux pieds et lui a sonné les cloches, terminant par une invitation -en tout bien tout honneur- à venir dessouler chez elle. À ceux qui par la suite se sont moqués d’elle et même traitée de morue sans morale, Mona Modesta a rétorqué que cette bienheureuse mésaventure lui avait permis de s’offrir un mobilhome tout  neuf aux frais de la princesse -en l’occurrence la MotMut, assureur du motocycliste. En plus, l’arrivée de cet étranger avait brisé la monotonie de sa morne vie. Cette histoire mortelle, a-t-elle ajouté, se conclut par une saine morale : à toute chose, molheur est bon !

Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.