Archives de l’auteur : Emmanuelle P

A qui mieux mieux

Rien ne sert de pourrir,

Il faut mûrir à point.

*

Mieux vaut s’abstenir de tenir un menhir,

S’il te revient sur la tronche, cela ne fait pas du bien.

*

Mieux vaut courir et Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Pâques

Un calendrier derrière la porte de sa chambre.

Un calendrier de l’avant, avec un « a » comme avant la date entourée qu’elle attend tous les ans. La journée des cloches, des poules, des œufs, Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Derrière les murs du conservatoire (?)

Dans les sous-sols, où tout est possible, le violoniste éparpille ses partitions. « Le mouton à cinq pattes » du grand compositeur Fettuccini Di Ricotta le fait saliver de plaisir. L’archet effleure les cordes comme … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Pas drôle

Encore une blague tordante sur le petit écran ! Je m’esclaffe. Hector se précipite : « C’est quoi ton délire ? ». Je rougis ; on ne rigole pas des mêmes choses. Je me sens … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

La femme et le chien

Une éclaircie. Un rayon de pluie. Une grosse averse. Un brin de soleil. Mars et ses giboulées. Mars et ses chamboulées. Oui, je sais, c’est un néologisme, mais je ne sais plus quoi dire lorsque … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Cléo, en raccourci, et ses 5 à 7

Souvenir de péplum

Souvenir de faste

Souvenir de passions

Souvenir de Technicolor

Questionnement : travestissement de réalité ?

Reine : oui. Séductrice : oui. Stratège : oui. Meurtrière aussi, de qui entrave son passage.

Elle … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Avant le silence

Dans son monde à demi-silencieux, elle sort de sa bulle. Un tympan abîmé, elle survit avec pour seule antenne son oreille saine. A peine entend-elle ses pas ou les voitures électriques qui assourdissent son imaginaire. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

D’où vient Filéas

Filéas est un enfant de février. Depuis qu’il est célèbre, que son nom s’écrit sur les frontons en lettres dorées, ses parents ont poussé loin les revendications ; changer 2 lettres de leur prénom. Filomène … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires

La vie en vert

Véronique, elle est mystique.

– T’en es sûr ?

– Je ne sais ce qui l’a pervertie comme ça. Rien ne pouvait me faire croire qu’elle verserait là-dedans.

– Ah … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Ariane et le funambule

Un promontoire. Des renoncules. Un funambule.

Depuis son domaine perché, il observait le monde. Son imposante mandibule était son signe distinctif. La brassée de renoncules sur son abdomen le rendait en apparence moins agressif.

« … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Vérité, mensonge, et sac de couchage

La vérité, c’est comme un sac de couchage.

 

Elle s’enroule, se déroule là où tu veux ; tu l’imposes à ta façon. Tu la choisis, elle te ressemble. Elle est mystère, lorsqu’elle enrobe un … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Comparaison n’est pas foison

Le savon noir, c’est comme le savoir, ça nettoie la crasse de l’ignorance.

 

Le maître d’école dans sa blouse grise essayait de nous donner envie d’apprendre. A coup d’expressions fabriquées comme on monte des … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Flash

Un sac Monoprix

Lui tient compagnie.

Un couple en noir et blanc passe devant lui.

Cette fois encore, c’est fini.

Ce sera la dèche aujourd’hui

Sur le trottoir de sa chienne de vie.

*-*

Il … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Garanti grand teint

Le rhume ne m’empêche pas d’inhaler l’odeur de la terre et des feuilles en décomposition. A hauteur d’yeux, 50 nuances d’or parent les arbres, grands et petits, du parc voisin.

Rosine m’appelle :

– Alors, … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Avoir le bac pour…

Le hangar s’étend sur plusieurs centaines de mètres. Une épaisse couche de suées et d’angoisse s’élève vers le plafond.

Cathy et des anonymes raturent les brouillons et s’appliquent sur leur copie. La jeune fille entend … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Sur le sable

Sous la nuit étoilée de poussières d’étoiles, l’homme de la mer est apparu. Sa peau noyée de sueur témoignait de la chaleur intense. Épuisé d’un long voyage à satisfaire les filles de joie qu’il honorait … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Un dé un rêve

C’est un nouveau jeu. Un simple dé, une table où le laisser rouler, et l’imaginaire à explorer. Chaque côté est marqué d’une lettre pourpre.

A comme amour

R comme rêve

T comme toit

D comme … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire