Archives de l’auteur : Jean-Luc T

Compter jusqu’à dix

J’ai eu trois amants avant de te rencontrer. J’ai couché trois fois avec le premier et trente-trois fois avec le deuxième. Le troisième, je n’ai pas compté. Et voilà, je viens de te raconter trois … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Trente minutes par jour

Il se sentait trop conventionnel, voire trop pauvre type, pour qu’écrire une auto fiction ne présente le moindre intérêt à ses yeux. C’est avec cette pensée qu’il ouvrit son cahier le premier matin. Ce n’était … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Deux heures de colle

Comme le dit souvent la maîtresse, « le jardinier ne voit pas la graine pousser ». Elle nous l’a encore répété hier, suite à quoi Paulo m’a glissé tout bas : « et dans l’espace … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Comme un miroir

– Et vous n’êtes plus jamais revenu dans cette maison ?

– J’y suis repassé pour les visites lorsqu’elle était en vente puis je l’ai définitivement quittée. Je n’ai plus remis les pieds dans la … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

33 ans

– Pffffff ! Trop facile se venta-t-elle juste avant que le verre ne se brise en mille morceaux sur le carrelage tout neuf de la cuisine.

– Oups ! Il n’est pas au point ton … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le flacon

– Crois-tu qu’il soit possible d’avoir un billet d’entrée pour les jeux de pouvoir ordinaires ? Elle a prononcé cette phrase dans un demi sommeil, juste avant que le réveil ne sonne. J’étais réveillé depuis … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

C’est à l’arrivée du printemps que la sève explose

C’est à l’arrivée du printemps que la sève explose. Je tentais de me rappeler ma propre adolescence pour rentrer en empathie avec Quentin. N’avais-je pas moi aussi fui le cocon familial à l’arrivée des beaux … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le soleil faisait comme un bruit blanc

Le soleil faisait comme un bruit blanc qui venait s’écraser sur ma peau. Une sonorité mat et grave qui m’assourdissait et m’étourdissait. Parfois, dans le coin, la lumière était une symphonie. Aujourd’hui il manquait une … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le blanc des yeux marbré

J’ai tout de suite remarqué qu’elle avait le blanc des yeux marbré de petites veines rouges. Je me suis abstenu de lui demander des explications. Elle avait droit à sa part de mystère, me suis-je … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Mon big bang intime

J’aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps. Je ne sais pas pourquoi je suis parti si vite. C’est tout moi ça, dès que les choses semblent devenir possibles, j’enclenche le programme : petit … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

SJQP

Je me présente : Salvador-Justin Quentin-Peunaud. Tout juste diplômé de la Société des Journalistes Qualifiés pour la Pige, la fameuse SJQP, vous en avez sûrement entendu parler ces derniers temps. Il faut dire que pour … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Furibond

Furibond. C’est l’état dans lequel je me trouvais quand je suis sorti de la pièce. Pas énervé, ni en colère, mais furibond. Je ne sais pas si vous saisissez la nuance, mais moi, oui. Certes … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Je te déteste moi aussi

Je te déteste moi aussi ! Je l’ai pensé très fort, mais je ne l’ai pas dit. Peut-être aurais-je du ? Cela lui aurait cloué le bec et nous aurions profité d’un peu de silence. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire