Archives de catégorie : Atelier au Long cours

Textes écrits à l’Atelier au Long Cours

TRAVERSER LA ROUTINE

Quand elle traversa la routine, elle atteint enfin plus de spontanéité. Mais il lui fallut accepter d’en « passer par là », accepter sa vie cadrée et répétitive : toujours le même mari, toujours les … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

33 ans

– Pffffff ! Trop facile se venta-t-elle juste avant que le verre ne se brise en mille morceaux sur le carrelage tout neuf de la cuisine.

– Oups ! Il n’est pas au point ton … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le flacon

– Crois-tu qu’il soit possible d’avoir un billet d’entrée pour les jeux de pouvoir ordinaires ? Elle a prononcé cette phrase dans un demi sommeil, juste avant que le réveil ne sonne. J’étais réveillé depuis … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

C’est à l’arrivée du printemps que la sève explose

C’est à l’arrivée du printemps que la sève explose. Je tentais de me rappeler ma propre adolescence pour rentrer en empathie avec Quentin. N’avais-je pas moi aussi fui le cocon familial à l’arrivée des beaux … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Et si ton chapeau s’envolait

Et si ton chapeau s’envolait, je courrais après, traversant le Pont d’Arcole, longeant les quais, je suivrais la Seine, je me perdrais sur les routes de Normandie, j’arriverais hors d’haleine à Trouville et j’irais voir … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

L’avenir

– L’avenir c’est foutu. Foutu. Merdique. Exécrable. Tu verras. Fini les bons petits plats délicats, variés, colorés, frais. Ce qui nous pend au nez c’est de manger vite fait dans des petits boui-boui détestables des … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le soleil faisait comme un bruit blanc

Le soleil faisait comme un bruit blanc qui venait s’écraser sur ma peau. Une sonorité mat et grave qui m’assourdissait et m’étourdissait. Parfois, dans le coin, la lumière était une symphonie. Aujourd’hui il manquait une … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le blanc des yeux marbré

J’ai tout de suite remarqué qu’elle avait le blanc des yeux marbré de petites veines rouges. Je me suis abstenu de lui demander des explications. Elle avait droit à sa part de mystère, me suis-je … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La tradition

12/12/18

Qu’est-ce qu’elle lit celle-là ? Cette sensation euphorique d’exister enfin. En voilà un beau titre d’article pour Psychologies Magazine. Cela dit, cela ne lui ferait pas trop de mal à la boulangère, un Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Fixette

12/12/18

Quand on fixe quelque chose très longtemps, la vue finit par se brouiller. C’est comme si l’on devenait myope pour un instant.

Quand on fixe le ciel, on a l’impression que les nuages filent Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Notes

24/11/18

Je leur tourne le dos.
Bloqué au rez-de-chaussée.
Misère, mais quelle migraine.
Fallait pourtant le prévoir !
Allez, décolle tes yeux du sol.
La belle affaire, un petit Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le marché

28/11/18

Déjà tout petit, j’adorais aller au marché. Lorsque l’on me promenait en poussette, je laissais toujours traîner une main dehors pour attraper tout ce qui pouvait passer par là. Parfois, c’était une orange enveloppée Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Ma soeur préférée

14/11/18

C’est ma soeur préférée. Le fait que je n’en ai qu’une n’a rien à voir là-dedans. Si j’avais eu dix frères et soeurs, ç’aurait toujours été ma préférée. Les gens qui ne nous connaissent Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le coin du boulevard

14/11/18

Le coin du boulevard et de la rue qui monte.
Les badauds.
Leur pas saccadé qui claque.
Dans les entrailles de la ville, ça grouille.
Un décor d’anti-festival.
Des corps noirs sur un trottoir Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le vin

10/10/18

Entre les rideaux du salon, un rai de lumière s’infiltre dans la pièce et vient me réchauffer l’orteil et me titiller la paupière. Dans cet infime espace de ciel d’intérieur, la poussière danse, comme Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Tu te souviens ?

12/09/18

Tu te souviens ? Comme nous étions heureux ! J’avais le coeur en fête alors que la fête battait son plein. J’étais folle. De joie. Et de toi. Ce visage que tu tournais de Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

En définitive

12/09/18

L’expression “en définitive” me ramène à une seule et même personne : elle. Il n’y a qu’elle pour l’utiliser par les temps qui courent. Elle ne dit jamais – JAMAIS – “en somme”, “finalement” Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire