Archives de catégorie : Atelier au Long cours

Textes créés pendant l’Atelier au Long Cours

Cher Benjamin

Cher Benjamin, Je vous dis vous à vous à qui j’ai pourtant dit, toute ma vie, tu. Je vous dis vous car vous avez oublié pourquoi je vous disais tu. Votre chute, il y a plus d’un an maintenant, m’a laissé sans voix et vous, sans mémoire. Même si cela me fait mal, je tenais, pourtant, à vous dire que… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Nature morte au printemps

Rien. Il n’y avait rien qu’un champ aride et quelques arbres qui dressaient au ciel leurs tentacules à peine bourgeonnants. C’est cette nudité, cette âpreté du lieu qui m’avait attiré. Je n’aime rien moins que ces espaces où tout est possible, où tout peut s’imaginer. J’étais venu faire des repérages cet hiver dans la froidure d’un matin. La brume recouvrait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Conte de fées

Avez-vous constaté qu’aujourd’hui, on ne peut pas se contenter de ce qui existe, de ce qui est tangible, de ce que des générations nous ont laissé en héritage ? On revisite tout : le pantalon patte d’eph revisité, la 4l revisitée, la tarte aux pommes revisitée, les tongs revisités et j’en passe. Les contes de fées n’échappent pas à cette… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Nuit

La nuit, moment de rêves, de cauchemars, moment où les souvenirs reviennent à la surface, moment où tout peut arriver. Lui, le film de sang et de massacre a perturbé un sommeil qui a tardé à venir. Des images crues et violentes qu’il n’aime pas voir. Mais voilà, il était chez les Drake, des amis, alors on sourit, on fait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Lune

Lune pleura des étoiles dans le ciel pourpre de l’aube. Rien n’avait été dit, rien n’avait été fait. En elle, le chagrin était muet. Qui était-elle pour contrer ce que les autres avaient décidé ? Elle se drapa dans le clair du matin et disparut dans la pâleur des nuages. Elle reviendrait, ce soir, demain, toutes les autres nuits jusqu’à… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Liberté

Liberté, c’est ce qu’a demandé la lune à la nuit. Liberté je ne crierai pas ton nom, je me ferai tout petit aux confins du ciel et de mon existence. Je voudrais faire naître le désir à l’aube du jour et taire l’appel de la mort lorsque l’humanité se réveillera de son long sommeil de peur. Je saurai être patient… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Sa voix

Elle lui a dit d’une voix sourde « meurs ». Ca l’a réveillée. Volets clos elle a laissé tomber son maillot de bain derrière elle. Les strophes défilaient dans sa tête. Elle ne s’est pas baissée pour ramasser le maillot de bain. Elle savait que cela ne dérangerait personne. Elle n’avait jamais lu leur contrat de mariage. Elle ne savait pas sous… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Une émulsion et une!

Elle regardait avec lassitude l’émulsion douteuse qui flottait au fond de la tasse de thé. Elle n’a jamais aimé le thé, elle n’a jamais été une héroïne. Rebelle non plus. Elle était ordinaire dans son petit tailleur noir acheté un jour d’automne inespéré. Elle avait regardé le fond de la tasse et il lui avait semblé apercevoir son visage en… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La fleuriste

La fleuriste d’en bas se sentait un peu seule. Elle était belle, elle sentait bon, toute enveloppée du parfum de ses fleurs. La compagnie de sa perruche et de son chat angora ne lui suffisait plus. Même si l’une lui faisait la conversation et l’autre des câlins tout doux. Le matin, elle se levait très tôt pour aller choisir les… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Heure limite d’enregistrement

Heure limite d’enregistrement : 13h55. Les passagers à destination de crrr crrr crrr sont priés de se rendre à la porte grrr grrr grrr. Ça promet, même le micro est grippé. Ou alors c’est l’hôtesse qui s’amuse pour nous détendre, nous faire sourire et donc nous réchauffer le corps par nos éclats de rire. Sauf que ça ne fait rire personne,… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Retour de pêche

L’humeur du  soir siffle sur l’eau, la mouette s’élance, apostrophe l’écume. Sur la barque dérive. Le temps. suspendu à son crochet joue de l’esquive. Aucun merlu, son panier reste vide. L’eau n’avance plus. Revenu au pub, le serveur roux serre ses pintes à tour de bras sans frémir. Les tables chavirent, c’est la mêlé en cœur. Tout le monde donne… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Perte d’équilibre

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. C’est la morale de tout conte de fées qui se respecte. Alors pourquoi elle pleure la dinde à côté ? En plus, elle a un nom à coucher dehors ! Moi, j’ai un nom qui me va bien, super bien même. Je suis beau, tellement beau que j’éblouis tout le monde dès que je suis… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Experts

Les experts, les experts…Ouais, si on veut. Experts de quoi ? Experts comptables ? Ben non, eux, ce ne sont plus des experts, ils font de l’audit. Comme si ça avait un rapport avec l’audition, les chiffres, les tableaux Excel, les calculatrices, les plus, les moins, les pourcentages. Ça faisait tellement peu de bruit, voire pas de bruit du tout qu’ils n’ont… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Dicton de mai

En mai, muguet et bons augures pour ceux qui souhaitent leurs anniversaires Tulipe et plein de printemps fleuris, en bonne santé, pour les autres aussi !… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire