Archives de catégorie : Atelier au Long cours

Textes écrits à l’Atelier au Long Cours

Par les yeux de ta mère

Le soleil brûle nos peaux, mais sèche nos tissus et fixe les pigments de nos teintures. Les vois-tu ma fille, les pauvres mains de ton père ? Osseuses et harassées par des années de famine, … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Confidence de la mer à dieu

« On déconne pas avec la mer ! » C’est le gros Robert qui m’rabache ça tous les jours, qui brille, qui crache qui cotonne. Ya que quand l’vent siffle pu à mes oreilles que … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La porte carmin

Nous étions si beaux, jouvenceaux juvéniles, naïvement idiots. On s’est gavé d’amour, comme si on ne pouvait s’en rassasier. J’avais l’impression de manger des cerises jusqu’à en éclater ou jusqu’à devenir Sumo. Deux sumos gonflés … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Solitude parisienne

Courir à la rencontre d’un métro qui s’arrête trop tôt, qu’on n’aura jamais le temps de prendre ou presque. Sauter sur le gong et plonger dans une foule dégoulinante de sueur, recouvrant after-shave et autres … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Monologue à moi même

Me comprends-tu Marcel ? Il fallait que je parte ! Il aurait été incongru de rester planté là, tel un poireau « empotagé », à contempler tout ce monde désinhibé qui avait oublié jusqu’à l’essence … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Miaou, Miaou

– Miiiiiiaou, Miiiiiiiaou… Miaou, Miaou, Miaou.

Quand il était content, il miaulait. C’était quelque chose qu’elle avait beaucoup de mal à concevoir. A dire vrai, ça lui donnait envie de le frapper, pour ôter ce … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Je voue à vous

Je vous, heu…

voilà, je vous…

je voulais vous…

je voulais vous dire,

que je voulais vous dire,

quelque chose

d’important.

quelque chose pour vous

seulement pour vous

voilà !

c’est ça

Juste pour vous… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Nos traits d’union

C’est jeudi, le jour de Jupiter.

Le jour pour jouer.

Le jour pour jouir de la vie.

Le jour de la gourmandise !

Le jour où je suis là-où-tu-es-là.

Où tous les deux, on s’enlace.… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Un commentaire

En apesanteur

Il tourne, rien qu’avec les épaules. D’une petite poussée vers la gauche, d’un battement de doigts de pieds.

« Chers amis, me voyez-vous sur vos petits écrans ? »

Il attend une réponse, les pieds … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Ecrire sous les toits

Connais-tu le théorème de la vie ?
Si point, je vais te le conter en ami.
Que mes mots deviennent en toi réminiscence
Car de ce secret des anciens tu en as la science.

Il … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Je suis.

Tu es trop matérialiste.
Tu me vois comme du sable qui coule ou de l’eau qui passe.

Tu es trop impétueux.
Tu veux lutter contre moi et essaies de gommer mes effets.

Tu es trop … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

GATSBY

Par une chaude journée d’été tante Alice regarde par la fenêtre la maisonnée prendre le frais dans le parc embaumé par le parfum du jasmin blanc. On est chez l’oncle Léonardo qui a fait fortune … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Fils de mouton

 
Il tanne. Cela fait des dizaines d’années qu’il tue, tond puis dépèce ces moutons, pour en faire des pulls et des manteaux. Son père faisait de même avant lui. Et le père de son … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Orgueil

– Mais quel orgueil ce Sébastien !
– Mais non ma chère amie, il faut le comprendre ce petit.
– Il aurait pu être ministre ! Ou même pharmacien s’il l’avait voulu.
– Mais s’il … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Bagarre place de la Madeleine

– Mais j’en ai marre des gens comme ça !!!

Il a la bave aux lèvres. J’ai commencé à m’approcher de lui, mais j’ai vu que 3 hommes étaient déjà à ses côtés. Un motard … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

LES VACANCES

Ah les vacances ! depuis 1936 c’est le grand déménagement, ou le grand dérangement comme disent les québécois. Qu’y a-t-il donc de si bizarre à fuir, se jeter sur les routes, quitter la pluie pour … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Le cochon

– Ouh la la.
– Ouais comme tu dis.
– Donne-moi ton olive.
– Non.
– Allez fais pas ta grue, sale autruche. Balance le noïau !
– Mais non je te dis. C’est moi … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire