Ma place. Ma vie

Quelle est ma place dans ce monde ? Quel est mon rôle dans cette vie ? Aujourd’hui, j’ai monté l’escalier un peu trop vite et pourtant, à l’arrivée, on avait pris ma place mais pas … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Accroupi sous les branches

Accroupi, sous les branches, dans le silence, il attend. Il tend l’oreille, surveille chaque bruissement, chaque souffle du vent dans les feuilles, chaque battement d’ailes précipité, chaque branche qui craque sous les pas. Il essaie … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La carafe et le sparadrap

– Tu sais pas quoi ? L’autre con, il était tellement bourré qu’il s’est cassé la gueule et i m’a lâché. Heureusement qu’il pleut, dis, sinon j’me s’rais éclaté en mille morceaux. Et là, j’m’éclate … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Donald et les bijoux

Donald passait chaque matin en revue les joyaux dans sa vitrine. Son oncle avait sans doute déteint sur lui. Fortuné et avare, il aimait chaque jour dénombrer les pièces cachées dans son bas de laine, Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Crampons-crayon

– Prends-moi dans ta main !
– Ben… Pour quoi faire ?
– Mais pour écrire, voyons !
– Non mais z’y va, toi ! Moi, j’suis doué avec des crampons aux pieds, pas avec … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Terminus

« Terminus, la descente de fait sur votre droite ». Déjà ? La vie avait filé si vite. Paul était calme. Par où commencer ? Tous les mots qu’il avait imaginé ne lui venaient plus. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Bulle d’oxygène

Le lendemain, j’ai pris mes cliques et mes claques et j’ai ressenti une grande liberté. Pourtant, j’étais calme, pas du tout énervé. Je voulais juste partir et changer mon quotidien, ma routine. Pas de café … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Eloge au…naturisme

Je suis une façon d’être, une façon de vivre et je vous emmerde. Certains pensent que je suis une idéologie, ça flatte mon égo. D’autres pensent que je suis une secte. Non, je ne lave … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Haïcourt

Autour du thé

Cérémonial d’atelier

Lectures partagées.

 

Printemps jour 1

Climat gris

Soleil moqueur

 

L’encre coule

La larme roule

Comme ma poule

 

Regards perdus

Quête d’inspiration

Panne de crayon

 

 

Printemps Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

A choeur et à son

Lola allait chanter le lundi soir dans la salle de l’école de musique. Juste chanter, à défaut de chanter juste.

Elle ne savait pas lire les partitions. Elle brillait par son incompétence, et les strass … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Le collège des Ursulines

Au collège des Ursulines se succèdent les conférences.
Lulu l’apprentie y assiste, tapie derrière un pilier.
Aujourd’hui, c’est la mère supérieure Robertine, qui raconte ses escapades estivales et sauvages en Suisse. Elle conclut sur une … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

L’horizon de l’oeil

Devant le chevalet le paysage tient la pause. L’horizon comme point de mire, reprend sa lumière. Les pinceaux jetaient sur la toile, l’éclat du ruisseau coule au milieu du cadre. Le vent agite les feuillages … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Crachodime

Dans le terrier nord de la parcelle des Dujardin, larvait une rampante rébellion. Crachodime, Général en chef des taupes à poils brossés, s’était mis en tête de déclarer la guerre à Majpibon, nouvellement élevé au … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Le Viking

Le gaillard venait de me dépasser. Une carrure de viking, mais sans nattes, une foulée ample, un thorax en V. L’orgueil me fit emboîter son pas. Les trois cents premières mètres, une formalité. Les deux … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire