Le sabre

Avec son sabre minuscule, il tourne la page et découvre la photographie ancienne d’une plage exotique encadrée de palmiers aux couleurs émoussées, de mimosas en fleurs et d’oiseaux au bec géant. Une plage inquiétante et sereine. Des vagues de cristal se déversent en moussant une lessive de sable d’or. Il se sent audacieux. Lui, le petit soldat de plastique riche… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Chanter à tue-tête

Tu regardes par la fenêtre ouverte les nuages tourner. Les mouettes s’agitent à l’horizon. Elles piaillent, elles crient le désespoir que tu as en toi. Je me demande à quoi tu penses parfois. Tu es perdu dans tes pensées, à moitié endormi dans le canapé tout mou, complètement affaissé. A quoi penses-tu ? Tu navigues en eaux troubles et tu gardes… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

La lettre

Tu t’es installé à la fenêtre pour lire la lettre. Maman l’avait glissée dans une boîte sous le plancher. La lettre était cornée, légèrement jaunie. Tu as pris une grande inspiration et tu as déplié la lettre. Elle ne commençait pas comme tous les contes par « il était une fois ». C’était son écriture à elle, sur du papier qui avait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Maintenant tu es là

Au bout du chemin, en définitive, je l’ai perdu de vue. Ce fût pourtant une belle rencontre, pleine de bonheur, d’éclats de rire, et de lumière. Il était grand, vaste comme l’océan et donnait de l’espoir. Lorsque je l’avais rencontré, après des années de solitude, l’espoir de nouveau naissait. Chaque matin sa lumière m’éveillait. Il avait la couleur du soleil… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Vers quel horizon

Son esprit casanier le poussait souvent à rester chez lui, dans son quotidien, ses repères, ce qu’il était sûr d’aimer. Ce cocon était synonyme pour lui de sécurité, de plaisir de l’introspection dans un cadre sans surprise. Ce n’est pas que l’extérieur l’effrayait mais partager son temps avec lui-même lui convenait. Il ne se fâchait pas, était en accord, demeurait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Je me souviens

    Aujourd’hui Florence a apporté un pot de colle. Nous l’avons ouvert pour le sentir. La mémoire olfactive a fait son oeuvre. Combien de pots de colle durant toute ma scolarité ?Cette odeur si particulière qui ressemble un peu à celle de l’amande. J’adorais cette odeur. Et encore maintenant. Les souvenirs des odeurs, des bruits, des goûts, des belles… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Ecriture-Collage | Laisser un commentaire

Je t’aime beaucoup

- Combien tu m’aimes ? Gilles sourit à sa fille. Elle continue : - Il y a une fleur pour moi, une fleur pour maman, et une fleur pour toi. Gilles tire sur le filtre de sa cigarette et exhale une volute de fumée. - Toi d’abord : combien tu m’aimes ? Demande-t-il. - Non, on attend Maman. Elle est partie sous la neige… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Rose voyage

Rose parcourait de ses doigts les reliefs de la mappemonde que lui avait léguée son grand-père. Grand voyageur, il était une mine d’or. Il disait : « De l’autre côté du monde, tandis que l’aube dénudait les fjords ou révélait les façades blanches de Crète, on trouvait des saphirs bleus comme des ciels d’orage. »   Une fois adulte, la jeune femme tint… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Les Vikings, le téléphone et moi

Au temps des Vikings, il n’y avait pas de téléphone, et c’était mieux comme ça, non ? Moi, j’ai un talent fou pour me fâcher au téléphone. « Souvent pour des conneries », clamaient en chœur mon père et ma mère.   Hier, je suis allée rendre visite à ma sœur. J’ai cru voir qu’elle était, encore une fois, chagrinée. Pourtant, je m’étais… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Bocaliméro

Assise dans son bocal (c’est le nom donné à son bureau aux parois vitrées), Aurore fixe, les sourcils froncés, l’écran de son ordinateur. Au prix d’une intense concentration, elle lit. Son horoscope.   Poissons Amour : si vous croyez à la vie éternelle auprès de l’élu de votre cœur, vous faites une grave erreur. Travail : si vous n’imposez pas vos limites,… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Autour du feu

Elle leva les yeux vers le ciel. Les étoiles jouaient à cache cache avec la fumée. Cette fumée blanche qui montait alimenter par un feu de bois qui distillait une lueur orange sur tous les alentours. Il faisait froid au-delà de sa barrière. Elle aimait ce contraste. La chaleur presque insupportable qui brûle le visage et les mains et ce… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Sur un mur

Louise aimait cet endroit perdu. C’était comme une seconde maison. C’était un petit morceau du mur qui longeait la côte. Lorsqu’elle voulait réfléchir, elle s’y installait. Parfois sans rien, juste pour laisser ses pensées vagabonder. Parfois avec son carnet, pour y écrire tout ce qui lui passait par la tête. Parfois avec sa musique, pour oublier le monde autour. Et… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Le médaillon

On marchait ce jour-là sur le sentier de la falaise, celui qu’on aimait tant arpenter au coucher du soleil quand la mer devenait calme et virait au violet. On marchait ce jour-là, ce jour où tu m’as donné le médaillon. Tu l’as sorti de ta poche, comme les enfants sortent de leur poche un caillou, un coquillage, un trésor. Tu… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

J’ai cru voir mon reflet heureux

J’ai cru voir mon reflet heureux, ce matin, au saut du lit. Etait-ce grâce à la douleur décroissante ? J’ai si mal ces derniers temps. On m’a administré de bonnes doses de morphine, mais ce n’était pas toujours efficace. Le chat dort avec moi. Il sent que j’ai besoin de sa présence, de sa chaleur, de sa douceur. La nuit, peut-être… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire