Péter la forme

Je pense à l’été 1911, à Céret où Braque et Picasso ont loué une grande maison et passent leurs journées dans l’atelier, au rez-de-chaussée. Leurs compagnes râlent, elles voudraient bien parfois aller se promener. Mademoiselle … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

Revoir le Bain

Je n’aime pas l’eau. Maman m’a déshabillée, mais je n’aime pas la chaleur non plus. Et puis, je suis pudique, je n’aime pas me montrer presque toute nue. Ce n’est pas parce que ma cousine … Continuer la lecture →

Publié dans Musée-Ecriture | Laisser un commentaire

La punition

– Pourquoi tu pleures ?

– J… je suis punie. Je n’ai pas su dire la date de naissance de Napoléon Bonaparte.

– Elle est puni-e, elle est puni-e ! Tu vas te faire gronder … Continuer la lecture →

Publié dans Musée-Ecriture | Laisser un commentaire

Rencontre avec Diane

– T’as vu, la classe, non ? Ce port de tête altier, cette poitrine ferme, ce corps svelte, ces bras toniques. Ça en jette, hein ?

– Mais oui, Diane, tu es belle. Dis-moi, comment … Continuer la lecture →

Publié dans Musée-Ecriture | Laisser un commentaire

Dans le jardin de Pierre Moineau

A l’aube du petit matin, Pierre Moineau et ses copains refont le tour du jardin. Les uns comptent les cailloux, les autres ramassent les miettes de pain.

Tout à l’heure vont s’ouvrir les portes ; … Continuer la lecture →

Publié dans Musée-Ecriture | Laisser un commentaire

Corde sensible

Il était assis devant la télévision, attendant son rendez-vous quotidien. Il savait exactement à quel moment il lui fallait appuyer sur le bouton « mute » pour mieux l’entendre arriver. Il voyait les images défiler … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

A nos meilleurs moments

A la belle étoile et au coin du feu, ils étaient assis les uns à côté des autres. Cette famille peu banale dégustaient un barbecue composé de quelques merguez et côtes de porc assaisonnées.
Les … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Compter jusqu’à dix

J’ai eu trois amants avant de te rencontrer. J’ai couché trois fois avec le premier et trente-trois fois avec le deuxième. Le troisième, je n’ai pas compté. Et voilà, je viens de te raconter trois … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Trente minutes par jour

Il se sentait trop conventionnel, voire trop pauvre type, pour qu’écrire une auto fiction ne présente le moindre intérêt à ses yeux. C’est avec cette pensée qu’il ouvrit son cahier le premier matin. Ce n’était … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Deux heures de colle

Comme le dit souvent la maîtresse, « le jardinier ne voit pas la graine pousser ». Elle nous l’a encore répété hier, suite à quoi Paulo m’a glissé tout bas : « et dans l’espace … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Comme un miroir

– Et vous n’êtes plus jamais revenu dans cette maison ?

– J’y suis repassé pour les visites lorsqu’elle était en vente puis je l’ai définitivement quittée. Je n’ai plus remis les pieds dans la … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Pourquoi être là ?

Emilie était allongée dans l’herbe. Le soleil lui caressait délicatement le visage. Pas encore assez haut pour devoir s’en cacher. Elle savourait cet instant seule et détendue. Les sons autour d’elle se mélangeaient. Le doux … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Les petits papiers

Il avait toujours pris ses notes sur des myriades de petits papiers, qu’il transportait dans son vieux cartable en cuir, dans ses poches, dans des sacs en plastique. Il les glissait entre les pages de … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Nuages

Il y a des nuages tout à coup et le ciel s’assombrit. Des nuages dans le ciel, des nuages sur ta vie. La lumière t’éclairait, l’obscurité apparaît. Un jour aimé, le lendemain perdu. Tu n’as … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Evasion

Lorsque je me suis évadée, le soleil brillait. C’est ce qui m’a décidée, d’ailleurs. Pourquoi s’enfuir un jour de pluie. Je savais que la route allait être longue. Je l’ai compris quand j’ai enfin su … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

coquelicots

 

Ce qui  lui plaisait le plus c’était les coquelicots. Aglaé répétait cette phrase en boucle.

Aglaé , c’était un poème, comme aimaient le dire les habitants de Sainte Ursule. Enfin, quand ils étaient d’humeur … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire

A l’affiche: « Le Bourgeois Gentilhomme »

Il était une fois un théâtre de banlieue, un joli théâtre. A l’affiche, Le Bourgeois Gentilhomme. Une foule d’enfants se presse à l’accueil, c’est une matinée pour les scolaires. Pour tous, c’est leur première fois, … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Buissonnier | Laisser un commentaire