Ailleurs, là-bas

Allongé dans l’herbe, il recherchait l’inspiration. Il avait fait le vide dans sa tête, chassant tous les petits tracas du quotidien pour être réceptif à toute idée qui lui traverserait l’esprit. Mais ça ne marchait pas comme ça. Il avait déjà tout essayé, en vain, à chaque fois le constat était le même, plus aucune force créatrice ne l’animait. La… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

La captive

J’entre dans le labyrinthe, tâtonnant dans l’obscurité. Soudain une lueur apparaît sur ma gauche. Je la suis. Devant moi, une silhouette de femme se dessine peu à peu. J’avance doucement. Elle est grande, mince. Plus je me rapproche, plus elle grandit. Comme c’est étrange. Mon sang se glace. Devant moi, moi ! Je ne comprends pas. Un miroir me barre… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Lorsque la pluie viendra, page 96

Debout au bord du champ, il guettait. Le ciel était bleu à l’infini et les champs de blé s’étendaient sur des kilomètres. Ils étaient jaune or maintenant, et semblaient presque en flammes sous le soleil de plomb. Jean passa un mouchoir sur son front dégoulinant de sueur. Il était trempé du matin au soir tellement la chaleur était intense. Elle… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

A l’ombre de l’automne – page 96

L’été indien revient encore une fois. Le temps passe et se répète inlassablement. L’horloge tourne encore mais nous ne sommes toujours pas passés au lendemain. J’en ai marre de revivre encore le même chapitre de ma vie. Est-ce qu’aujourd’hui je vais enfin réussir à échapper à ce cycle infernal. Les pages de ma vie se tournent et, curieusement, elles reviennent… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires

Haut comme trois pommes

A l’école, quand j’étais haut comme trois pommes, la maîtresse nous a demandé de faire un joli dessin pour la fête des mères. Avec les copains, on avait plutôt envie de jouer au morpion, à la bataille navale mais le plus discret, c’était quand même de jouer avec notre feuille blanche et des stylos pour faire croire à la maîtresse… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Le tunnel

On construit une galerie pour relier l’Europe aux États-Unis. Un tunnel de 6 000 kms sous l’océan atlantique. L’expérience a déjà été menée pour rejoindre le Vieux Continent et l’île qui veut toujours marquer sa différence, son autonomie, son indépendance. Comme ce tunnel est sous la Manche, l’illusion de ne pas être reliée reste ancrée dans les esprits. Les travaux ont… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Un éléphant, ça trompe énormément

Un éléphant, ça trompe énormément, à ce que l’on dit. Mais comment peut-il tromper cet énorme animal, lui qui n’est pas aussi vif que ses prédateurs. Ce sont sûrement ces mêmes prédateurs qui l’ont accusé de ces torts : faire croire que sa proie trompe énormément, au mieux raconte des blagues, au pire un tissu de mensonges. En Inde, les gens… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

« L’odyssée d’une vie »

Je partirai. Un jour, loin, là-bas pour écrire une histoire, la mienne, je me perdrai dans des rues sans nom,d es voyages épiques, laisser une vie blême, pour les couleurs d’autres pays. Je serai Ulysse mais je ne reviendrai pas. A quoi bon puisqu’aucune Penélope n’attend plus mon retour, aucune femme aimante cousant et décousant son ouvrage pour me laisser… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

L’asticot

Il me fait de l’oeil Il me fait du pied Bon pied, bon oeil par diverses circonvolutions, il va arriver à ses fins. Déjà que parait-il cet asticot aurait grande faim! Une faim de loup s’il n’était un vers de terre. Un vers de terre un peu trop terre à terre à mon goût. Il est fin comme des cheveux… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Pour une dernière cigarette

La lune éclairait faiblement la tranchée. Ça et là, on voyait également quelques lueurs s’allumaient par intermittence, les cigarettes des soldats qui montaient la garde. Tout était calme, pas un bruit ne venait troubler le silence de la nuit. Les hommes reposaient là, tête-bêche, cherchant à voler à l’obscurité quelques heures de répit, car quand on dort on oublie. Malgré… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Lunise Sainte-Marie

Lunise Sainte-Marie avait toujours cru qu’elle avait de la chance. C’était comme ça, une évidence inébranlable. Avec un nom pareil, elle se sentait protégée par la Sainte Vierge et par la Lune, ce qui n’était pas rien. Et au moment où nous la rencontrons, cette foi en elle-même va jouer un rôle déterminant pour son destin. Lunise, derrière son guichet,… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Web sous les toits | Laisser un commentaire

La mémoire du scarabée

Les pyramides se dessinaient à l’horizon. Aux alentours, les cavaliers lâchaient leurs chevaux qui partaient se défouler dans les dunes. Les scarabées, affolés, cherchaient à se dissimuler au milieu des pierres, sans succès. Pas d’aspérités pour s’accrocher, pas de trous pour s’enfouir, le sable avait tout comblé. Toutes les pierres avaient été polies au fil du temps. Le soleil avait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Dans les Arbres

L’enfant qui jouait aujourd’hui au fond du jardin n’était pas celui que j’avais l’habitude d’y voir. Il grimpait aux arbres, vivant et agité, sans s’occuper de l’entourage. Des piafs passaient comme des éclairs alentour et, super-héros, concentré sur son aventure, il oubliait sans doute sa solitude absolue. Dans une maison, s’il en avait eu une, il aurait sûrement grimper aux… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

« Quintessence – Maria »

Le vent soufflait fort, ce soir, sur les grèves et le Corentin Filou, qui n’avait pas pu prendre la mer, avec les mousses, sur son « Quintessence – Maria », était venu aux flots descendants pour trouver quelques beaux coquillages. Il en faisait des objets divers, surprenants, effrayants parfois, qu’il vendait aux Fest-Nooz du canton. L’écume crémeuse bleutée venait sur ses pieds… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire