Saturée de rêves

21 mars 2012
A partir d’extraits de poèmes : « mon enfant, ma soeur », « j’ai vu bien des grands satisfaits. J’ai connu des rêveurs ponctuels »
et une phrase à partir d’extraits : … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Les bonnes nouvelles

Des bonnes nouvelles, c’est ce qu’elle entendait au téléphone. « Oh oui, il a fait beau TOUTE la semaine… Il doit bien faire 23°… Faut dire, qu’est ce qu’il a fait froid cet hiver, hein … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | 3 commentaires

Querelle d’épices

Romarin et Ciboulette sont dans une cuisine. Une côte de porc tombe dans la poêle. « Qui la rejoint ? »

Ciboulette en était sûre : Romarin commençait déjà à regarder sa tige l’air absent.… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires

Elle

Elle regarde par la fenêtre
Elle se dit que peut-être
Elle l’attendra encore un peu
Elle préfère être à deux.
Elle ne sait pas quoi dire
Elle n’a plus rien à lire
Elle fait passer … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Trahison

Elle ouvrit la porte et s’arrêta net.

Ses jambes se mirent à flageoler, ses mains à trembler. Elle resta ainsi sans réagir, tandis que son cœur manqua une marche. Plus rien n’existait autour d’elle, sinon … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire

La petite bille

La roulette tournait lentement. « Faites vous jeux, rien ne va plus… »

« 21 noir, 21 noir, 21 noir… » murmurait il pour lui-même. La bille s’arrêta sur le 4 noir. Autour de lui, … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire

Fracassé

Fracassé, reflet de mon état ce matin
Qui m’a fait oublié de prendre le train
Ou alors à l’image de ce vieux vase ancien
Que mon chat a fait basculer, quel crétin.
Fracassé, comme le … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire

Enfermé dehors

J’aurais donné cher pour trouver la clef des champs.
Au lieu de ça, je suis condamné à errer dans cette ville sombre où le trash se mêle au sordide. Les rats se promènent en toute … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire

Angora, Très Grand Voyage

(En utilisant des mots tirés de la chanson « Angora » de Bashung, en gras)

Quelle idée de se lever à l’aube ! Peut-être que c’était pour voir la tête qu’elle a la Gare de … Continuer la lecture →

Publié dans Hors ateliers | Marqué avec | Un commentaire

Archipel

Rappelez-vous mon âme, l’archipel tourmenté !
Les démons de la luxure qui brillaient à nos portes !
Rappelez-vous comme nous pleurions alors…
Je l’eusse voulue en  vous et vous en moi.
Des tiges, dans nos … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Rendez-vous en 9

J’étais à l’automne de  ma vie. Assis sur un banc, dans cette petite gare, je n’en menais pas large…

Une femme aujourd’hui, la seule qui ait vraiment compté, revenait à moi comme au terminus d’une … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 2 commentaires

Mon premier émoi littéraire

Mon premier émoi littéraire – 07 mars 2012
Je me souviens on a marché sur la lune avant Armstrong. Si ! J’y étais avec plein d’amis à poils. Mais non ils étaient habillés ! Il … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Un commentaire

Depuis ce matin tout est à l’envers

Depuis ce matin tout est à l’envers – 07 mars 2012
Ils sont devenus fous : à l’endroit, à l’envers, de droite à gauche, de haut en bas, vite puis lent !
Depuis ce matin … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Souvenez-vous de votre premier émoi littéraire…

Je me souviens… « Je me souviens, moi de ce musicien, c’était l’automne à la maison – Je me souviens, moi de ce musicien, il pleurait sur son violon… »…

Merde ! Non ! J’ai … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 2 commentaires

Psychomot’

Aaaargggh !!! Je me suis réveillé ce matin comme tous les matins…
mais
alors
plus
rien
n’était
pareil
ma femme qui
d’HABITUDE EST UN VRAI COCKER A L’AIR TRISTE
était plutôt caniche
Les tasses de
Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | 4 commentaires

Lire

Lire l’heure sur la montre de koalas géants
Lire l’ire dans les yeux de braise d’une vieille gitane espagnole
Lire l’air perplexe d’un Japonais aux lunettes à verres en cul de bouteille
Lire « L’Orégon, … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 3 commentaires

Quelque part

Quelque part, coincé entre le couteau et la fourchette, quelqu’un, avec un mez rouge de clown et un noeud papillon a pois, etait plonge dans la lecture d’un manga japonais.

– Excusez-moi monsieur. Vous avez … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires