Rien n’est trop bien

Le feuillage égaré claquait des dents. Colette envahit sa peau et le parfum du sable sautillait dans le bassin. Deux flacons de crevettes sentaient comme des vacances inoubliables. Souple, sang, l’âme, l’oubli de verre. Le tendre jeune homme jouit encore, rien n’est trop bien. Même la vie. Les lettres inoubliables causeraient la perte de sa raison. Quand la grammaire s’allonge… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Je claque la porte, le soleil brille et j’ai le pied léger

Un après-midi de début Mars, une fin d’Hiver froide, 4-5 °C au thermomètre. Un froid qui avait commencé il y a 3 mois et durait depuis sans accalmie. Mais aujourd’hui le soleil avait envahi la ville grise, avec un ciel bleu immense – sans nuage – sans brouillard – sans pluie. Mes talons claquaient sur le trottoir et alors que… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires

Alors que vous êtes sous l’eau, vos mains se tendent pour boire

C’était un été à Nha Trang, j’avais 10 ans et venais de rentrer au Viet Nam. Nous venions, enfants, mes frères et sœurs et moi, passer nos vacances dans la maison de fonction de ma tante qui travaillait au lycée français de Nha Trang. Une maison coloniale aux murs jaune ocres et dont l’entrée était bordée de bougainvilliers rose fushia,… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | 2 commentaires

Regardez les étoiles, mais marchez sur la terre

Nous sommes un peuple de l’eau. Sur la terre, nous sautillons. Chaque rebond est une tentative. Nous voulons toucher les étoiles. Oh! bien sûr, cela vous paraîtra fou, insensé, irréalisable. Mais cette cible si lointaine nourrit nos espoirs et renforce notre clan. Nous autres, grenouilles, sommes de petites créatures. La terre est notre terrain de jeu, notre abri, notre couche.… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Alphabet -atelier du 6 mars 2011

Ah! Bien… Carrément. Des fois que… Et puis, bon, Faut dire aussi… Grrrrgggghhhhh !!! Ha! I-NI-MA-GI-NABLE. Je suis K.O., Larguée, Médusée, Noyée. Ou bien, Peut-être Que..? …Réellement??? Saperlipopette Tant que ça ? Un vrai désastre, alors! Vraiment… Wouawhhhh! X et Y n’ont plus qu’à bien se tenir. Zou!… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Un commentaire

Le départ en cure

Cette année-là, je suis tombée malade. J’ai gardé le lit pendant plusieurs semaines et puis le verdict est tombé : je devais partir en cure. J’avais 15 ans. Je n’ai pas eu la force de dire non. Je n’ai pas eu la force de porter mon bagage. A peine si je me suis habillée. En me regardant dans la glace de… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Méditation Zen (Koan) : « Que la souffrance devienne médecine », mot offert « issue »

Cette histoire est sans issue. Je le sais depuis le début mais c’était plus fort que moi, j’avais sauté à pieds joints dans cet amour sans amour. Aujourd’hui, j’ai ouvert les yeux sur le printemps naissant et la rupture qui l’accompagne. Pourquoi continuer à deux, si ce n’est qu’incompréhension et incommunication ? Toucher sa peau est une chose mais toucher… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Dans la peau d’un saxo

Que m’arrive-t-il ? Il fait noir et ça remue. J’entends des voix, j’ai la nausée. Me voici dans une boîte depuis plusieurs jours. C’est inhabituel. Avant, on me sortait au moins deux fois par jour, voire je trainais pendant plusieurs jours sur le vieux fauteuil élimé du salon. Mais là, cela fait déjà un long moment que je repose sur… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | 4 commentaires

Le fruit noir

Elle est noire, avec des bords de carton. Abîmée comme un fruit noir. Cette malle, ça fait trois jours que je la regarde. Elle est dans le grenier de chez mes parents. Je ne la connais pas. Elle est vraiment dégueulasse, pleine de poussière graisseuse et collante. Mais bon, c’est décidé, je l’ouvre. J’appuie sur la grosse boucle qui encercle… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La lampe torche

La malle ne se laissait pas ouvrir facilement. Ses secrets résistaient. Il fallut qu’il s’arme d’un pied de biche pour en venir à bout. Le couvercle se rabattit d’un coup violent, dans un nuage de poussière. Maintenant qu’il en était venu à bout, il n’osait plus approcher. Après quelques instants d’hésitation, il pointa sa lampe torche vers l’intérieur de la… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

La lettre dans la malle

La malle se trouvait au grenier. Je voulais retrouver la dernière lettre que Vania m’avait écrite en ce mois d’août si chaud et si poisseux. Après, je n’avais plus eu de nouvelles d’elle. J’avais cherché partout. Mis des petites annonces, remué la poussière, le ciel et la terre, en vain. En substance, Vania savait. Elle me faisait ses adieux, m’enjoignant… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Je est un autre

Je suis toujours prêt à me répandre. Pourtant, je n’ai rien à dire de spécial. La plupart du temps, je reste immobile dans un coin. Silencieux. Ce soir par exemple, probablement que je serais encore le témoin impuissant de la morne inspiration des habitants de ce lieu. Là, il est devant son ordinateur. Elle aussi du reste, dans l’autre pièce.… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Un paresseux en vareuse

Je suis sur le pont. La mer est agitée. Je regarde loin. Je me demande si nous réussirons à tenir bon. C’est la tempête et c’est mon quart. Il fait nuit. Nous devons rejoindre les îles anglo normandes avant le 28 février. C’est Jérôme qui m’a engagé dans l’équipage. C’est mon pote, Jérôme. Il m’aime bien, il me fait confiance.… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

J’aime/j’aime pas

J’aime me lever tôt Je n’aime pas être réveillée en pleine nuit J’aime marcher, dans les rues, dans les bois Je n’aime pas ne pas savoir où je vais J’aime les chats qui passent Je n’aime pas conduire J’aime te regarder dormir Je n’aime pas arriver en retard J’aime prendre le temps Je n’aime pas me soucier du temps qui… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire