Gratis !

Gratis ! Gratis ! Grosse agitation dans le groupe de souris. Qu’est-ce qui est gratis ? Ils ont laissé tomber du jambon. Vite, Vite ! Elles se précipitent en grappe pour grignoter. Mais il est … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 2 commentaires

8. Pour un bouquet de roses que je lui refusai

À la claire fontaine, m’en allant promener, j’ai trouvé l’eau si claire que je m’y suis baigné. Faux ! Je ne veux même pas m’y promener. D’abord l’eau n’y est pas claire mais bleue. Et … Continuer la lecture →
Publié dans Hors ateliers | Un commentaire

Tout le monde a tout, sauf moi qui n’ai rien

– Tout le monde est heureux, a une copine. Moi je suis tout seul, comme un rat. J’ai personne pour le bal.
– Mais nooon mon ptit Johnny. Regarde le verre à moitié plein !… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Sara au bois

– Tu vois Sara, le truc c’est que Armand il aime jouer dans ce bois. Il aime vraiment tu comprends.
– Bien sûr, bien sûr.
– Je ne vais pas te la jouer mélo à … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

7. Ombre et lumière

Les deux personnages, situés à l’arrière-plan du tableau, viennent tout juste de faire l’amour dans la joie et la bonne humeur. Elle, nue, lascive, est allongée sur une longue feuille végétale en forme de hamac.
Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Transpacifique nostalgie

+ « Bienveillance »

(15 min.  + fignolage à la maison)

 

 

 

 

 

 

 

Babeth CAO
816 H St NE
Washington, DC
USA

Le 9 mai 2012

Ma petite sœur,

J’ai … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 3 commentaires

Le grand arbre dépouillé

Le 11 avril 2012
Le grand arbre dépouillé

« veut toujours aller à la campagne en 4-4» « le grand arbre dépouillé »

Le grand arbre dépouillé veut toujours aller à la campagne en 4-4. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Un commentaire

Tirer le diable par la queue

Le 11 avril 2012

Tirer le diable par la queue

Mais tu parles d’un pari ! Tirer la queue du diable ! Je t’avais pourtant dit de ne plus toucher à ce vin de messe. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Photo de famille

Il regarde la photo, stupéfait… La photo de pépé et mémé au cours de leurs vacances pendant l’été 1954. Et il voit. Il voit !!… Maintenant qu’il sait, il voit ! Il comprend… Mais comment … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 5 commentaires

Moi, je!

Je est un autre !

Comme un fleuve entre les deux…

Je rigole, je se marre !

Le pigeon, lui, reste sérieux.

Je n’aime pas jouer au ballon, non ! Je aime la marelle !… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 2 commentaires

Carambolage publicitaire métro Dugommier

A la station Dugommier, deux malabars à kalach’ se disputent les faveurs de mon portefeuille dans une ambiance de savane africaine.

A ma droite, Max Payne, mercenaire pixellisé fait de la retape pour Rock Star … Continuer la lecture →

Publié dans Hors ateliers | Marqué avec | Un commentaire

6. Ventilateur d’histoires

SOUVENIR

Dans ma maison de retraite, je termine une bouteille. Mon cerveau se met à papillonner de l’enfance à ma vie de vieux. Souvenirs… j’entends tintinnabuler des coupes de champagne dans un salon

Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | 3 commentaires

« 1,2,3 Soleil » nocturnes

On avait décidé de mettre les voiles, de fuir la soit disant civilisation. La canicule, le goudron qui fondait, les sirènes des ambulances et l’air plombé. On en voulait plus, d’être debout au milieu de … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

5. Et si j’allais commettre une erreur ?

Et si j’allais commettre une erreur ? Pourquoi pas ? Une bonne petite erreur… Adieu le travail bien fait jamais récompensé. Mon patron ? Mais mon patron s’en moque de mon travail bien fait. Il … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | 6 commentaires

4. Quelque part sur une rivière

Quelque part sur une rivière, il est debout, placé à l’avant d’un radeau instable. Son corps figé se dessine dans une lumière naissante. Une lumière d’aurore qui habille sa peau des pieds jusqu’à la tête. … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Pourquoi ces escalopes sont millionnaires ?

Parce qu’elles sont riches en viande

Parce qu’elles sont pauvres en graisse

Parce qu’elles jouent les dures à cuire…… Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

3 mars 1652 :départ pour l’Amérique

La nuit a été fraiche. Et j’ai déliré tout le matin. J’ai dormi avec la fièvre. Je me suis réveillé avec ta lettre. Elle a quitté mon coeur. Mais elle m’a chauffé des heures. Le … Continuer la lecture →

Publié dans Atelier Papillon | 3 commentaires