Au bon endroit au bon moment

Descendre la rue. Avec grâce ou avec disgrâce. Le sol brille. Les jambes vrillent. Le soleil brille. Les pensées vrillent. Descendre la rue. Passer sous les nuages, sous le brouillard. Marcher à tâtons. Disgrâce dans le mouvement, dos voûté, menton rentré, les pieds en canard pour faire comme un chasse-neige à l’envers. Grâce dans les rêves, les yeux grand-ouverts, le… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

Conte de fées

Avez-vous constaté qu’aujourd’hui, on ne peut pas se contenter de ce qui existe, de ce qui est tangible, de ce que des générations nous ont laissé en héritage ? On revisite tout : le pantalon patte d’eph revisité, la 4l revisitée, la tarte aux pommes revisitée, les tongs revisités et j’en passe. Les contes de fées n’échappent pas à cette… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Nuit

La nuit, moment de rêves, de cauchemars, moment où les souvenirs reviennent à la surface, moment où tout peut arriver. Lui, le film de sang et de massacre a perturbé un sommeil qui a tardé à venir. Des images crues et violentes qu’il n’aime pas voir. Mais voilà, il était chez les Drake, des amis, alors on sourit, on fait… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Lune

Lune pleura des étoiles dans le ciel pourpre de l’aube. Rien n’avait été dit, rien n’avait été fait. En elle, le chagrin était muet. Qui était-elle pour contrer ce que les autres avaient décidé ? Elle se drapa dans le clair du matin et disparut dans la pâleur des nuages. Elle reviendrait, ce soir, demain, toutes les autres nuits jusqu’à… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Liberté

Liberté, c’est ce qu’a demandé la lune à la nuit. Liberté je ne crierai pas ton nom, je me ferai tout petit aux confins du ciel et de mon existence. Je voudrais faire naître le désir à l’aube du jour et taire l’appel de la mort lorsque l’humanité se réveillera de son long sommeil de peur. Je saurai être patient… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier au Long cours | Laisser un commentaire

Moment de vie

La contagion. Etre une éponge. Absorber les émotions, le ressenti des autres. Dans cette soirée, chacun est venu avec ce qu’il est. Ce qu’il a vécu. Ce qu’il attend de la vie, se soucis et ses espoirs. Ses joies et ses chagrins. Et l’ajout de tout cela apporte au groupe une énergie différente de celle de chacun et l’individualité s’éloigne,… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Haïkus de décembre

Ombre des moutons Qui hésite au soleil Embrume mon coeur ______________ Pétales sur mousse Fleurs hésitantes rêvent Noirceur de l’âme _____________ Effrayée le vie Cambrée la courbure, dos contre dos, seule __________________ Feuilles dans l’ombre, Moutons noirs dans le champ vert Mélancolie bleue _____________________ Fumée de ville Nature si effrayée L’âme saigne ______________ La cheminée, là dans l’âtre du bois… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Et après

Sans dessous dessus. C’était un euphémisme. En ouvrant la porte, elle avait découvert le spectacle de son appartement. Comme une vision de champ de bataille. Elle avait d’abord eu du mal à ouvrir la porte, puis elle mesurait chaque pas pour ne rien casser de plus. Enfin arrivée au milieu de la pièce, elle observa autour d’elle. Le sol était… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Petits papiers | Laisser un commentaire

La cafetière et le feu de forêt

Il était une fois, une belle cafetière qui se promenait tranquillement dans les bois, un beau jour de printemps, (je sais, c’est absurde !). Quand, tout à coup, elle vit comme une flamme, au loin. Elle décida d’aller la voir de plus près. En s’approchant, elle découvrit, que, la flamme qu’elle croyait avoir vue, était en fait un feu de… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Parent-Enfant | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Histoire à suivre

Écrire une histoire. Réécrire son histoire. Une comptine ? Pourquoi pas. Il était un petit homme, qui avait une drôle de maison. Pas possible, ça me dit vaguement quelque chose. Un souvenir d’enfance, une chansonnette à l’heure du goûter à la maternelle. Écrire une poésie alors ? Le crocodile n’a pas de c cédille. Là non plus, ça ne va pas être… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

La valse aux adieux

Il est là, il n’est pas là. Sa main dans la mienne puis sa main glisse. Les mains dans les poches, des poches sous les yeux. Le froid s’engouffre, le vent s’échappe. L’écharpe s’enroule autour du cou. Le menton coulisse dans la laine électrique. Le froid pique la peau rougie, le froid fait couler des larmes chaudes. Les mains dans… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Haïkus de décembre

Les gâteaux s’effritent Dans ma bouche disparaissent L’amande réunie Le thé chaud bouillant Me réchauffe mais n’efface pas Les voluptes d’hiver Bracelets dorés Sur les chevilles, aux poignets Menottes, artifices ? Mouchoir déplié Gorge enrouée, toux rythmée Se déploie en moi Une page tournée De l’encre, du papier épais Pour t’écrire je t’aime La chaise grince sous moi Cheville raide et… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Le chanteur à trous

- Il était un petit homme, qui n’avait plus de maison… - Et vous comptez faire fortune avec un début d’histoire pareil ? Allez-y, balancez du SDF, du migrant, de la femme battue jetée à la rue ! Pierre, interloqué, regardait son interlocuteur. Il chantait dans le métro depuis qu’il avait brillamment passé les auditions de la RATP. Son répertoire était varié ;… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire

Retour de fête

Dans la nuit, le parquet sous les pieds de Caroline. Ses talons-aiguilles à la main, en équilibre instable sur des jambes témoins dune soirée arrosée, elle tente de se faire discrète. Maurice le poisson rouge ne dit rien. Ouf ! se dit-elle, j’ai passé le salon sans encombre. Il lui reste un étage à monter, le couloir à traverser, devant la… Continuer la lecture →
Publié dans Atelier Papillon | Laisser un commentaire