D’accord, okay.

  • D’accord. OK. C’est sur, j’ai un esprit très clair, et tu m’embrouilles avec tes explications pseudo- moralo-scientifique sur le végétarisme.

    Mais qu’est-ce que j’y peux, moi ça me saoule ces histoires de poussins broyés en nuggets. Voilà. OK ? JE L’AI DIT. Je suis un putain de monstre sans coeur, c’est dit. T’es saoulante Bérangère.

  • Euh… tu veux tes comprimés aux plantes?
  • Si je veux mes comprimés aux plantes ? T’es débile ou quoi? Non j’ai pas de coeur, je bouffe des bébés vaches, j’ai honte, et tu veux me bourrer d’aubépine calmante? À croire que tu ne me connais pas. Il faut être une parfaite étrangère à penser qu’une saleté de tisane m’empêchera d’affronter la noirceur en moi.

    Mais tu vois Bérangère, nous maintenant je le sais, maintenant, je le dis, je n’ai plus peur: JE SUIS UN MONSTRE. Alors s’il te plait, arrête de vouloir me soigner, j’en vaux pas la peine. Je suis un fléau pour le monde, les poussins et les saumons de l’univers. Même Dieu doit me hair, me hair. Je mérite de mourir tu m’entends? DE MOURIR!

  • Mais non, mais non, Bénédicte, si tu me permets, je crois que tu emportes un peu, tu ne fais pas le mal volontairement, tu es un être humain, un être vivant au même titre que les autres, mis sur la terre ferme pour y vivre, et ce malgré les obstacles. Tu y arrivera. Dieu ne te blâme pas.
  • Oh écoute, ça va Bérangère, t’arrête tes conneries, tu mets tes baskets, et tu sors maintenant. Tu as atteint ton seuil maximal de conneries. JE SUIS PERFIDE OKAY? Je suis le serpent, je suis la ruse, j’apporte le mal avec moi et mes coups de dents d’omnivore.
  • Mais comme n’importe qui! Comme n’importe qui! Tu n’y peux rien Bénédicte, le chemin est long jusqu’à la vérité et le Seigneur te guide par sa lumière à travers la cohue et les éceuils de la vie. Dieu t’aime et te chéris, il te nourris de son rayonnement!
  • Bon, Bérangère, en partant, tu me passera le flaçon d’aubépine.

 

Ce contenu a été publié dans Atelier au Long cours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.