Rire et omelette

« Aller, tu vas pas en faire toute une histoire !

-Peut-être pas une grande mais un peu quand même.

-Elle pourrait être marrante même.

-Marrante ?! Non, je ne crois pas. Pas quand j’ai plus d’œuf et que je dois nettoyer le sol de la cuisine.

-Oui, bon je suis désolé. Je vais t’aider. Est-ce qu’on peut dire que je suis une bonne surprise au moins ?

-Mais bien sûr. Juste arrête avec les blagues clichés ou tu vas finir avec une étiquette de clown.

-Reste plus qu’à trouver mon public alors.

-Sans moi merci, j’ai donné. Je suis pas cinglée.

-Arrête, je sias que tu adores mon humour.

-Si on peut appeler cela de l’humour.

-Tu peux pas nier que je te fais rire tout le temps.

-Heureusement que le ridicule ne tue pas au moins. parce que jouer les apparitions avec une couverture, c’est pas comique mais puérile.

-Tu aurais ri si tu n’avais pas perdu tes œufs.

-Je réserve encore mon jugement. »

Ce contenu a été publié dans Atelier Papillon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.