Un morceau de charbon

Dans une rue du Nord, ce soir de novembre, un carton rempli de résidus de charbon. J’en prends un dans ma main, le malaxe, le caresse et le désir de dessiner sur le mur me saisit. Je sais, c’est interdit ! Que m’importe, j’agis comme je l’entends. Pour une fois qu’une idée m’assaille, s’insinue, se creuse, se niche en moi. Je regarde autour de moi. Juste là, un mur vide, gris . Je me lance. Je dessine un ouragan, des montagnes, de la pluie, un village inondé, une mère et son enfant. Mon œuvre achevée, vidé et  joyeux, je jette le bout de charbon à terre, me retourne et remarque une dizaine de bambins déguenillés qui m’applaudissent. Je leur offre un sourire timide et disparait. Mon dessin ne m’apportera pas le morceau de pain qui calerait mon estomac vide.

La faim au ventre, le cœur plein de ma création, je cours heureux. Ce bout de charbon a changé la couleur de mon présent de jeune paumé. Le ciel acquiesce.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Atelier Buissonnier. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.