Aimer, chuter

Aimer à perdre la vie, la vue, la tête..
Chuter dans un labyrinthe de mots.
Se perdre dans des mots jetés en l’air, jaillis des profondeurs de l’inconscient.

Ressortir des rêves enfouis, des désirs inavoués.
Chuter, s’évanouir, s’oublier, disparaître.

La pensée s’éteint et se meut en images, en films.
Couleurs inconnues.

Aimer cette palette invraisemblable émergeant des nébuleuses de la non pensée.

Est-ce possible ?
Oui répond en écho une petite voix enfantine murmurée à l’oreille de l’homme endormi sur son lit de mousse verte.

A propos Catherine Z

J'écris depuis mon adolescence...comme beaucoup j'ai tenu un journal intime puis j'ai écrit des poèmes puis des textes et quelques petites nouvelles. J'adore lire depuis que je sais lire . Les livres furent mes premiers amis .
Ce contenu a été publié dans Musée-Ecriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.